Re: infographiste/graphiste/designer

Posté par _tibo_ le 24/2/2008 14:34:48
Citation :
C'est trop facile Wikipédia, c'est une pauvre encyclopédie objective qui témoigne d'aucune sensibilité humaine, surtout pour une définition de métier.
Wikipedia est tout sauf une encyclopédie objective, mais pour moi c'est surtout le premier reflexe quand je cherche une définition. Mais évidement, un témoignage comme le tien a une toute autre valeur ! A mon tour donc.

Je vais parler du métier d'infographiste. Je suis infographiste à temps partiel pour une petite discothèque depuis quelques années, et mon expérience est loin de refléter l'ensemble de ce métier.

Je m'occupe de toute la communication visuelle de la boite. Le plus gros de mon travail est la conception de flyers pour annoncer les soirées, mais je travaille aussi sur les affiches, les visuels pour le site internet, les "vidéos" (plutot des diaporama mais bon) diffusées pendant les soirées, etc... J'ai également créé le logo et un semblant de charte graphique.

Je travaille le plus souvent à partir de photos ou d'images fournies par les partenaires des soirées (exemple : photos du dj invité), ou à partir de photos achetées à des banques d'images.
Le but du jeu étant de s'arranger pour :
- faire un mix entre l'esprit et l'image véhiculés par le partenaire, et l'esprit et l'image de la discothèque
- réussir à inclure toutes les informations (date, évènement, lieu, prix, logos, biographie, etc) sans surcharger complètement le visuel
- à partir de formats papier standards (10x15, 15x15, 21x10, etc), arriver à un résultat plus intéréssant qu'un simple rectangle de papier recouvert d'images...
- gérer des contraintes de temps : infos et visuels envoyés en retard, modifications de dernière minute, délais d'impression, en comptant les différentes phases de validation (BAT) et par mon boss, et par le partenaire

- et, le plus difficile, satisfaire à la fois le mauvais gout chronique et la mégalomanie typiques du monde de la nuit, le partenaire qui veut voir son image bien représentée, les commerçants* qui refusent les visuels trop "hot" et les flyers trop encombrant, tout en donnant à tout ceci un certain cachet artistique.
(*les flyers sont en grande partie diffusés via les commerçants de la ville, dispos sur le comptoir)

Bref, mon travail est avant tout une histoire de compromis, et la créativité passe un peu au second plan.


J'ai donné ma vision des choses, qui est assez particulière étant donné le milieu ou je travaille. D'autres infographistes n'ont pas les mêmes contraintes, ont plusieurs clients différents, travaillent au sein d'une entreprise de communication... Ils n'auront évidement pas la même vision.

Ce qui ne change pas trop par contre, c'est que
- il faut bien maitriser les logiciels évidement
- il est très important d'avoir au moins des notions de composition, une culture de l'image, des notions de communication
- il est essentiel de connaitre les contraintes de support. La réa d'un visuel pour un site internet n'aura pas grand chose en commun avec celle d'une affiche : résolution, marges, codage des couleurs, tout ceci change... sans parler des choix de communication qui seront radicalement différents.


En espérant avoir éclairci ta lanterne...

Cette contribution était de : http://blenderclan.tuxfamily.org/html/newbb/viewtopic.php?forum=1&topic_id=12682&post_id=153943