Re: Quelle version de Linux...

Posté par Bibi09 le 23/7/2013 14:58:14
Pour ma part, j'ai eu l'occasion de tester quelques distributions plus ou moins longtemps.

J'ai commencé avec Ubuntu (Hardy Heron je crois), jusqu'à Lucid Lynx où ça allait encore. Après ça a commencé à me gonfler, surtout avec l'approche d'Unity qui a marqué la rupture.

De ce divorce, j'ai erré entre distributions sans trouver ce qui me convenait. Je n'avais pas envie de m'orienter vers Debian pour me détacher complètement de cette branche de Linux (je l'ai testé plus tard). Fedora, qui venait d'adopter Gnome 3 ne m'a pas convenu à cause de petits problèmes de wifi.
OpenSUSE ne m'a pas trop déplu mais je n'ai pas accroché pour autant, comme une sorte de manque de "personnalité" dans la distribution (mais c'est une très bonne distribution).

J'ai ensuite passé quelques mois en compagnie de la jeune Mageia 1. J'ai été assez séduit, jusqu'à ce que l'envie me prenne de tester quelque chose de moins "user-friendly". Sans doute à cause de mes fréquentations à l'école d'ingés qui parlaient souvent de BSD, d'OS faits maison, etc.


Mon regard s'est posé sur ArchLinux. Le principe KISS m'a tout de suite interpelé et à la première installation en machine virtuelle j'ai été très agréablement surpris. Ce fut le coup de foudre !
J'ai tout de suite adoré le système de paquets (Pacman) par sa simplicité et son efficacité. Mieux encore que APT, désinstaller Brasero ne dégage pas tout Gnome (coucou Debian ! OK, ça se contourne mais bon dans le principe...). La distribution dispose non seulement d'un nombre de paquets officiels conséquents, mais aussi d'un dépôt annexe (AUR) permettant généralement de charger les sources de GIT ou SVN et les compiler en packages sur sa propre machine. On retrouve un nombre impressionnant de paquets.

Le fait que la distribution profite des toutes dernières versions n'entache absolument pas sa stabilité. Utilisé depuis près de deux ans quotidiennement, je n'ai eu qu'un seul pépin de driver graphique très vite résolu.
D'ailleurs, le drivers graphiques libres ou propriétaires ATI ou nVidia sont non seulement d'une simplicité enfantine à installer, mais en plus d'excellente qualité. Je n'ai pas constaté la même chose sous Debian pour mes cartes, peut-être est-ce dû à l'obsolescence des paquets ?
Le système en rolling release est très avantageux. Au lieu d'installer une nouvelle version tous les X mois, on garde son système qui évolue petit à petit. Quand on voit le désastre des mises à niveaux sous Ubuntu, c'est un grand bénéfice quand on n'a pas que ça à faire... ! Au pire, on a une petite manipulation à faire, toujours indiquée clairement (et en français) sur la page d'accueil.

Ce qui me plaît encore plus, c'est de maîtriser ce qu'on installe. Contrairement à d'autres distributions, on ne se retrouve pas avec des logiciels dont on se fiche éperdument. Quand on a un Gnome avec... avec rien, ça fait bizarre, agréablement bizarre !

Autre point fort : le démarrage et l'arrêt de la distribution sont assez rapides. Je n'ai pas de SSD, mais cliquer sur Arrêter et voir sa machine éteinte en deux secondes, c'est super ! L'inconvénient c'est que je débranche immédiatement mon PC du coup, et ce même sous Windows 7...
Je l'utilise sur mon PC portable en 64bits et sur mon fixe en 32bits. Tous les deux se portent très bien sous XFCE qui a pas mal (bien) évolué depuis mes premiers essais. Il gère bien mieux les applications GTK3 que MATE.
Le nombre d'environnements de bureaux / gestionnaires de fenêtre est très conséquent. Pour ceux qui veulent Unity, ben il y est aussi !

En somme, avec ArchLinux on a un système de base se limitant quasiment au coeur de l'OS. On l'agrémente de ce qu'on souhaite par dessus en installant soit-même Xorg, son DE/WM et tout ce qu'on veut encore. Quand le principe de la distribution est acquis, elle est d'une simplicité remarquable - à condition de s'investir un minimum.
Enfin, la documentation est des plus exemplaires.

Voilà quelques raisons pour lesquelles j'ai choisi ArchLinux...


Ce que je recherche : simplicité (au sens large) et confort.


Configurations des PC :
- Pentium 4 / 1Go de RAM / Nvidia 7600GT
- Intel Core i5 430M / 4Go de RAM / ATI HD Radeon 5470

* ArchLinux 32 et 64 bits (dualboot Windows XP et 7)
* Linux 3.9.9 (en attendant que le paquet du 3.10 soit stabilisé)
* XFCE 4.10
* Thunar 1.6.3

Cette contribution était de : http://blenderclan.tuxfamily.org/html/newbb/viewtopic.php?forum=21&topic_id=39503&post_id=483555