Re: Nature - Court-métrage

Posté par Bibi09 le 7/12/2021 11:48:04
J'ai exprimé mon point de vue sur le sujet et ma vision des choses. C'est une oeuvre personnelle donc je ne changerai pas mes avis pour plaire au plus grand nombre.

Cependant, je peux essayer d'apporter quelquesexplications sur mon point de vue. Mais j'ai pas très envie de débattre, encore une fois je suis ouvert aux avis de tous mais cette vidéo doit me correspondre !

Les références spirituelles/mythes ne sont pas obligatoires. On regarde tel quel le film sans avoir besoin de tout savoir. Quand on regarde un film de Nolan, Interstellar par exemple, on voit qu'il y a des choses qui ne sont pas là par hasard mais on les interprète tous à notre façon. J'ai donné le pourquoi du comment ici mais je ne vais pas fournir un manuel au spectateur pour décrypter chaque passage. Ce sera à lui de voir et comprendre ce qu'il veut. Si pour toi, on voit un portail vers un univers alternatif où l'Homme a réussi à ne pas tout détruire, je trouve ça même super cool comme idée ! Je n'y avais pas du tout penser, et ça donne un autre sens à l'histoire.

Les politiques sont là pour faire des lois. Je sais bien qu'il y a les lobbies et qu'ils sont très facilement influençables...

Les initiatives individuelles sont importantes mais ce ne sont que des gouttes d'eau dans l'océan. D'une part, rien ni personne ne nous oblige à acheter local, à acheter bio, à limiter les déchets, à consommer moins. Certains le font et c'est très bien. Combien ne le font pas ? Je ne parle pas de ceux qui n'ont pas les moyens, c'est totalement impensable d'obliger une personne aux revenus limités à faire ces choix de vie. Je parle de ceux qui ont de gros revenus et qui continuent à vivre comme si de rien n'était.

Pour espérer se défaire de ce fléau des lobbies, il faudrait commencer par choisir les bonnes personnes qu'on met à la tête d'un pays. Je ne sais pas si ça règlerait efficacement l'histoire des lobbies, mais au moins ça irait dans le bon sens. Dès lors, des lois pourraient être écrites pour contraindre les industriels à moins polluer, financer la conversion au bio pour les agriculteurs (et ne plus aider ceux qui utilisent des pesticides de synthèse), et... limiter les dérives par la population. On va dire : "ça nous prive de nos libertéééés !". Certes.
Un exemple souvent pris pour illustrer ça, c'est la loi qui nous "empêche" de tuer quelqu'un dans la rue. On ne peut pas le faire, on est donc "privés" de cette liberté aussi atroce puisse-t-elle être. D'un autre côté, on peut sortir de chez soi sereinement sans craindre qu'un inconnu nous égorge en allant acheter du pain. Une petite perte de liberté pour une grande. C'est un bon prix à payer, non ?

Si on transpose cette logique à l'écologie.
Vaut-il mieux jouir de certaines libertés comme prendre 5 fois l'avion par an pendant quelques dizaines d'années encore, acheter un nouveau smartphone tous les 6 mois, puis être contraint de rester cloîtrer chez soi en été car il fera 50°C dehors (scoop: le corps humain lâche à 50°C et c'est déjà le cas au Maghreb) ? Ou bien se limiter maintenant de choses non essentielles pour pouvoir continuer à vivre presque normalement tout le restant de sa vie ? Et quid de ceux qui ont des enfants/petits-enfants, veulent-ils qu'ils vivent une vie de privation à cause des dérives de leur propre génération ? Quelle image leur descendance pourra-t-elle avoir d'eux ?
Tant de questions qui méritent qu'on se penche sérieusement dessus.

La COP26 a cela d'utile qu'elle permet non seulement de réunir TOUS les dirigeants du monde, mais aussi de mettre en lien direct les scientifiques avec ces dirigeants. Elle permet donc un dialogue privilégié à ce niveau-là car il est autrement impossible à réaliser.
Je trouve cela regrettable cette histoire des jets privés et on voit bien là que les politiques n'ont absolument rien compris au problème. Le but du GIEC est justement de les sensibiliser. On voit malheureusement qu'il y a encore énormément de travail à fournir et le temps manque cruellement à force de procrastiner sur ces sujets.

Et contrairement à ce que tu penses, il est important que le monde entier prenne des mesures cohérentes et globales. Imagine un pays, un seul, qui dirait : "OK, je règle le problème des inégalités sociales en plafonnant un salaire maximum (en plus d'un salaire minimum)". Le surplus qu'auraient dû gagner les gens est reversé à ceux qui gagnent moins, à aider les agriculteurs bio, à financer la transition écologique, etc.
C'est louable. Mais complètement inapplicable. Tu penses bien que ceux qui dépasseraient le plafond auraient vite fait de fuir le pays en question ! Si en revanche, cette mesure était validée par tous les pays du monde, il serait impossible de fuir.

Donc non, la COP n'est pas une inutilité en elle-même. Le résultat est largement en-dessous de nos espoirs, ça oui.

Cette contribution était de : http://blenderclan.tuxfamily.org/html/newbb/viewtopic.php?forum=5&topic_id=50688&post_id=590741