Re: Et si vous deviez refaire la France ?

Posté par zeauro le 12/11/2008 21:02:00
Citation :
Pour tout le passage sur la III, IV et Ve république tu semble globalement d'accord avec moi si je ne m'abuse, sauf sur le renforcement du rôle du parlement ...


Je n'ai pas été clair,là. Je suis pour le renforcement du parlement pour les mêmes raisons de respect de la pluralité, de dialogue démocratique d'équilibre des pouvoirs.Seulement comme la majorité bloque elle-même le processus parce que leur président est contre : On est mal barré. Je ne suis simplement pas sûr que ça puisse fonctionner.Malheureusement, les divergences fondamentales entre les partis politiques empêchent un assemblée fonctionnelle.

Citation :
sauf qu'en france la majorité de la gauche accepte le capitalisme avec contrôle de l'Etat, et que la majorité de la droite n'est pas pour un capitalisme sauvage mais contrôlé

Je ne partage pas ton analyse. Le capitalisme avec le contrôle de l'état ; la Social-démocratie exprimée comme dans les autres pays européens n'est pas une ligne politique majoritaire au sein même du PS qui n'est pas le seul parti de gauche.
Ce n'est pas pour autant que les autres souhaitent la révolution. Ils veulent une réforme de l'économie de marché par peur de la mondialisation, de la crise financière.
Les termes, aujourd'hui employés par Sarkozy, de régulation de l'économie n'était pas dans sa profession foi aux élections présidentielles.
C'est quand les banquiers américains ont commencé à perdre leur emploi que le tiers qui a voté pour lui s'est remis en question.
Maintenant, tout le monde se rejoint sur une nécessité de changement mais personne n'a vraiment d'idée sur comment s'y prendre.
Les autres pays ont plutôt évacué le problème en choisissant clairement l'économie de marché ou la dictature et le repli sur soi. La chine est l'exception qui confirme la règle.
L'enjeu principal international du partage des ressources en diminution constante dans ce monde ne peut être résolu par la loi de l'offre et de la demande.
Dans l'économie mondiale actuelle, tout se vend et s'achète selon ce principe. On ne peut endiguer la spéculation, le profit à court-terme contre-productif pour le développement durable sans revenir sur ce principe fondateur du capitalisme.

Cette contribution était de : http://blenderclan.tuxfamily.org/html/newbb/viewtopic.php?forum=8&topic_id=16615&post_id=209188